Créer un site internet
Magazine  de l'Archéologie de l'Art et des civilisations

Les Actualités Archéologiques

Afficher l'image d'origine

 

Chaque jours je vous parlerai d'une actualités archéologique

  • Archeologie Angleterre

    Rapport d'activités —


    Aujourd'hui 25 Septembre


     

     

    De nouvelles parties du célèbre mur d’Hadrien ont été mises au jour lors de travaux de plomberie. Celles-ci se trouvaient sous l’une des rues les plus passantes de Newcastle

    Angleterre : découverte de vestiges du mur d'Hadrien vieux de 1900 ans | Connaissance des ArtsCONNAISSANCEDESARTS.COM Angleterre : découverte de vestiges du mur d'Hadrien vieux de 1900 ans | Connaissance des Arts

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Archeologie Bretagne

     

    Erwan Chartier Le Floch, journaliste et enseignant, co-auteur de l'ouvrage " Archéologie en centre Bretagne"


    Aujourd'hui 17 Septembre


     

    Des fouilles sous-marines menées en Bretagne autour d’une mystérieuse épave

     

     

    20MINUTES.FR

    Des fouilles sous-marines menées en Bretagne autour d’une mystérieuse épave

    Entre Dinard et Saint-Malo, des archéologues tentent de percer le secret de l’épave baptisée ZI24 et qui a sombré dans une zone désormais interdite.

    Datant du XVIIIe siècle, l’épave présente une construction assez rare pour l’époque.

    Des recherches sous-marines ont lieu jusqu’en octobre pour effectuer des prélèvements et explorer les restes du bateau et de ses 11 canons.

     

    Camille Allain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Archéologie Antique

     

    Cycle de conférences : Archéologie de la Grèce : de la fouille à l'écriture  de l'Histoire | Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France


    Aujourd'hui 17 Septembre


    Vallée de larmes de Rome à Babylone et au delà

    Aucune description de photo disponible.

    La tradition des bouteilles de larmes perdurent depuis plus de 3000 ans. Elles étaient très répandues dans l'Antiquité romaine, lorsque les personnes en deuil remplissaient de petits flacons ou tasses en verre avec des larmes et les déposaient dans des sépultures comme des symbole d'amour et de respect. Parfois les femmes étaient payés pour pleurer dans des "tasses" pendant qu'elles marchaient le long du cortège de deuil. Celle qui criait le plus fort, recevait une compensation. Les bouteilles utilisées à l'époque romaine, étaient richement décorées. Dans l'ancienne Perse, quand un sultan revenait de la guerre, il vérifiant les bouteilles de larmes de ses femmes pour s'avoir qui parmi elles, avaient le plus pleurés en son absence et l'avait le plus manqué. De petites bouteilles de verre, ont souvent été trouvées dans les tombes grecque et romaine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • l Archéologie une Science

     

    La face cachée de l'archéologie | Le Devoir


    Aujourd'hui 21 Août


    Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon

    Peut être une image de intérieur

    "Récolement" 2/2

    Les collections archéologiques

    C’est un travail de longue haleine mené dans les réserves ainsi que dans les salles d’expositions des musées. Les agents examinent les œuvres les unes après les autres, contrôlent les informations notées dans leur fiche d’inventaire informatisée en s’appuyant sur la documentation. Les œuvres non inscrites à l’inventaire font alors l’objet d’un « inventaire rétrospectif ».

    Ces opérations peuvent s’accompagner d’un dépoussiérage des œuvres et d’une nouvelle prise de vue. Le récolement est une excellente occasion de s’assurer du bon état sanitaire d’une collection ; il peut déboucher sur une campagne d’opérations de conservation.

    ---

    Photographies Cécile Clément-Demange

  • Centre franco-égyptien d'étude des temples de Karnak — CNRS

    Telechargement 59

    ______________

    http://www.cfeetk.cnrs.fr/

    __________

    Bienvenue sur le site du Centre franco-égyptien

    d'étude des temples de Karnak (CFEETK).

    Ce site est destiné à diffuser les différentes activités du Centre

    (Ministère des Antiquités d'Égypte/CNRS USR 3172)

    , en présentant les travaux en cours et les programmes à venir.

    _____________

    Actulités

    3 Juillet

    ___________

    G. CHARLOUX, Chr. THIERS,

    Le temple de Ptah à Karnak III

    . La favissa, TravCFEETK, BiGen 55, 2019

    Nouvelle publication dans la série

    "le temple de Ptah à Karnak"

    sur la favissa découverte en décembre 2014

    , par

    Guillaume Charloux et Christophe Thiers.

    __________

    Lancement du projet de restauration de la statue

    d'Amon de Toutânkhamon

    / Launch of the restauration project of king Tut’s statue of Amun

    _________

     

  • Actualitès de Pompèi

    Résultat de recherche d'images pour "image de pompei"


    Aujourd'hui 9 Septembre


     

    Cette momie révèle l’importance de la culture grecque dans la cité avant l’éruption ✨

    Découverte à Pompéi, une momie exceptionnellement préservée révèle l'importance de la culture grecque dans la cité avant l'éruption | Connaissance des ArtsCONNAISSANCEDESARTS.COM.Découverte à Pompéi, une momie exceptionnellement préservée révèle l'importance de la culture grecque dans la

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Actualitès archéologiques Egypte

    Résultat de recherche d'images pour "egypte ancienne"


    Aujourd'hui 25 Septembre

     

    En Égypte, les archéologues d'une mission franco-égyptienne ont découvert les débris d'un navire militaire et les vestiges d'un complexe funéraire grec ⛵

    Découverte en Égypte de rares vestiges dans la cité engloutie d'Héracléion | Connaissance des ArtsCONNAISSANCEDESARTS.COMDécouverte en Égypte de rares vestiges dans la cité engloutie d'Héracléion | Connaissance des Arts

     


    Aucune description de photo disponible.

     

    Le bleu égyptien est le plus vieux pigment artificiel connu. La couleur Bleue a été au cours de l'histoire humaine l'un des plus cités, qu'elle a identifié avec royauté et divinité, en raison de la difficulté de l'obtenir.Le pigment bleu le plus précieux provenait de minéraux comme le lapislazzuli, rares et donc très chers. Les plus grands gisements de lapislazzuli se trouvent dans le Hindukush d'Afghanistan, où ils sont encore extraits par des procédures très similaires à celles des travailleurs depuis plus de 3000 ans.

    Les Égyptiens s'occupaient de ces mines de grandes quantités de lapislazzules pour obtenir l'azurite, la poussière qui fournissait le pigment bleu avec lequel ils ornaient leurs œuvres artistiques. Son prix était si élevé que même au Moyen Age, il coûtait quatre fois plus cher que l'or. C 'est pourquoi vers 3000 avant JC, ils cherchèrent un autre moyen de créer leur propre pigment bleu. Peu à peu, ils ont perfectionné la technique consistant à concasser la silice, la chaux, le cuivre et une base alcaline et la réchauffer à 800-900 degrés Celsius.Le résultat obtenu est considéré comme le premier pigment synthétique de l'histoire.

    Les Égyptiens l'utilisaient pour peindre du bois, du papyrus et de la toile, des vernis colorés, des incrustations et des Mais surtout dans le camp funéraire dans les masques, statues et peintures tombales, car on croyait que la couleur bleue protégeait les morts du mal dans l'au-delà.Le premier exemple connu du pigment remonte à environ 5000 ans et a été trouvé dans une peinture tombale du royaume de Ka-Sen, le dernier pharaon de la première dynastie.

     


    Peut être une image de 1 personne et sculpture

     

    Statue (Cheikh El-Balad) d'Égypte, 4,600 ans, principalement en bois et yeux de cristal de roche. Un exemple du niveau exquis de l'artisanat à l'époque

     

     

     

      · 


     

    La cité avait été submergée après une série de tremblements de terre et de grandes marées

    GEO.FR Egypte : une cité antique immergée identifiée par des archéologues

     

     


    La plus ancienne momie égyptienne qui existe. Il a plus de 5500 ans.La momie, connue sous le nom de ′′ Ginger ", est celle d'un jeune homme décédé à l'âge de 19 ans (tout comme Toutankhamon) à cause d'un coup de couteau dans le dos.Curieusement, sur son bras droit, on peut observer un tatouage d'un taureau - cet animal était représenté comme un symbole de puissance et de virilité en Égypte -, le plus ancien tatouage figuratif jamais connu au monde.

    Musée britannique, où il est exposé depuis plus de 100 ans.

     


    Une stèle érigée par un pharaon de la Basse époque égyptienne découverte dans le delta du Nil

     Découverte dans un champ non loin du canal du Suez, cette dalle de grès servait à marquer la limite du territoire égyptien, au début du VIe siècle avant notre ère.Elle a été érigée sous l'une des dernières dynasties indigènes de l'Égypte ancienne. Découverte dans le champ d'un agriculteur de Tell Dafana, à une trentaine de kilomètres au nord d'Ismaïlia, entre l'extrémité orientale du delta du Nil et le canal de Suez, une stèle en grès de 2,3 mètres de haut chargée de hiéroglyphes a été signalée puis transmise, début juin, aux autorités égyptiennes. Inspectée, depuis, par les experts du musée archéologique d'Ismaïlia, la stèle serait vieille de près de 2600 ans et daterait du règne du souverain égyptien saïte Apriès, vers 589-570 av. J.-C., un contemporain du roi néo-babylonien Nabuchodonosor II. Continuer la lecture

     

     

  • Actualités Catherine petit-aubert

    Résultat de recherche d'images pour "catherine petit aupert"

    __________________________________

    "Habiter en Aquitaine dans l'Antiquité,

    de la tène finale à l'Antiquité tardive",

    jusqu'en déc. 2018

    à l'archéopôle d'Aquitaine

    (fermeture estivale 20/07),

    d'après un programme d'études

    porté par Catherine Petit-Aupert.

    En savoir plus

    http://www-ausonius.u-bordeaux3.fr/2-non-categorise/163-habiter-en-aquitaine-dans-l-antiquite …

×